Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Tumblr, Periscope, Snapchat… Aujourd’hui il est impossible d’y échapper, les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien. En France, 62% des internautes sont inscrits sur au moins un d’entre eux, et passent en moyenne une heure et demie par jour à les consulter. Par ailleurs, ces chiffres ne cessent d’augmenter. Ce phénomène, les entreprises l’ont bien compris et placent donc ce nouveau moyen de communication au cœur de leurs stratégies marketing. Certains secteurs d’activité y sont plus sensibles, c’est le cas notamment de l’industrie de la mode.

 

Un outil marketing efficace

Les réseaux sociaux sont plus que jamais utilisés par les entreprises du milieu de la mode, peu importe leur taille et le type de produit proposé.

Ils constituent une vitrine incontournable pour les marques et offrent une multitude d’avantages.

Tout d’abord, les réseaux sociaux permettent d’atteindre les consommateurs au niveau mondial. Ils sont ouverts à tous, dans le monde entier et leur façon de fonctionner est la même partout. Leur langage est universel.

De plus, les marques peuvent y diffuser leur actualité à n’importe quelle fréquence. Elles partagent leurs évènements, leurs campagnes de publicité, leurs nouveautés, leurs offres promotionnelles ou leurs jeux concours. Il s’agit d’une véritable vitrine numérique. Ce fut le cas pour Chanel par exemple qui a proposé de faire vivre l’expérience d’un défilé en réalité virtuelle sur Facebook avec un direct du show à 360 degrés.  

Grâce à la messagerie, aux commentaires, ou aux posts, il est aussi possible pour les entreprises d’échanger avec leurs clients. Ces derniers émettent des avis, des réclamations et peuvent poser des questions. C’est un moyen utile pour assurer et maintenir une bonne proximité avec les consommateurs. Il faut cependant être vigilant car des remarques négatives peuvent détériorer considérablement et très rapidement la réputation d’une marque.

 

Les réseaux sociaux sont également un bon indicateur de notoriété pour les marques, en se basant sur le nombre de personnes qui s’abonnent ou suivent leur compte, et qui « likent » ou commentent leurs publications. L’enjeu étant d’accroître en permanence ces chiffres pour atteindre toujours plus de consommateurs et augmenter leur renommée. La difficulté majeure est de pouvoir tenir le long terme. C’est pourquoi être actif et régulier dans ses posts est indispensable. Actuellement, les marques les plus influentes sont Zara et H&M avec respectivement 10 et 8 millions d’abonnés sur Facebook !

Enfin, l’utilisation de ce moyen de communication est extrêmement intéressante parce qu’elle est gratuite. 

L’engouement pour les réseaux sociaux est tellement important qu’il a favorisé l’émergence du métier de community manager. Vous en cherchez un ? Cliquez ici !

mode

Les 15-25 ans, une cible à privilégier

Les adolescents et jeunes adultes sont les plus présents et les plus actifs sur les réseaux sociaux. En effet, 97% les utilisent et reconnaissent être actifs sur environ 3,6 d’entre eux en moyenne. Ils sont donc très connectés et à l’affût des nouvelles tendances.     

Ils appartiennent aussi à la catégorie d’âge la plus sensible à l’univers de la mode. En effet, ils accordent une importance particulière à leur apparence et à l’image qu’ils renvoient. Ils n’utilisent pas seulement les réseaux sociaux pour publier des statuts, des photos ou des vidéos avec leurs proches, mais suivent de près l’actualité de la mode. Le bouche-à-oreilles est une pratique très efficace à leur niveau, ce qui est très bénéfique pour les marques.    

 

Qui sont les influenceurs ?

Si les jeunes sont les plus connectés, ce sont aussi les plus faciles à influencer. Ainsi, un grand nombre de marques font appel à des célébrités (sportifs, mannequins, chanteurs, acteurs…) pour promouvoir leurs produits. Calvin Klein fait par exemple appel à Kendall Jenner suivie par 56 millions de personnes. Elle poste régulièrement des photos d’elle habillée par la marque.

Il en est de même avec les youtubers, dont les vidéos dépassent les millions de vues, sollicités par les marques pour réaliser des placements de produits. Cette pratique est très fréquente, notamment dans le domaine des cosmétiques.

Enfin, depuis quelques années maintenant, les blogueuses (ou bloggeurs) mode occupent une place de choix sur les réseaux sociaux. Parmi elles, YouMakeFashion, Tanya Burr, Le blog de Betty, Caroline Receveur… Leur travail est de rédiger des articles à propos des produits qu’elles testent et conseiller leur communauté de lecteurs…

 

Sources :

http://www.petitweb.fr/documents/etude-marques-mode-reseaux-sociaux.pdf

http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/

http://www.webmarketing-com.com/2016/05/03/47379-impact-reseaux-sociaux-industrie-de-mode