Article rédigé par Anthony Moysan : www.anthonymoysan.com

Exercer en indépendant c’est avant tout une certaine liberté d’action : liberté de choisir les projets sur lesquels on collabore, liberté de gérer son temps & son planning (qui conduit souvent à travailler 7 j / 7 attention !). Exercer en indépendant c’est également créer de la valeur ajoutée pour ses partenaires et son entreprise, on fidélise sa clientèle et on pérennise ainsi son activité. C’est travailler pour soi et non pour le compte de quelqu’un d’autre… c’est une philosophie de vie !
Chloe's store

 

Le Digital : motivations et stimulation

Le secteur digital est en mutation permanente et rapide. C’est un secteur qui ne se repose jamais sur ses lauriers; il faut se tenir à jour pour ne pas être rapidement dépassé par ses évolutions ! C’est très excitant car cela oblige à vivre pleinement ce métier, donc soit on est poussé par la passion et on évolue (vite), soit c’est juste « alimentaire » et on sera vite dépassé… Pour ma part j’ai toujours fait les choses par passion, le métier que j’ai choisi ne déroge pas à la règle.
L’activité d’indépendant, quant à elle, est d’autant plus excitante qu’il faut être bon pour continuer de développer sa clientèle, et surtout pour la fidéliser. Sinon l’activité coulera rapidement. Là encore nous sommes toujours dans cette idée qu’il faut être bon & passionné pour être un bon indépendant : le succès de son entreprise ne repose que sur soi-même !
Gardez bien contact avec vos proches !

Gardez bien contact avec vos proches !

 

Les axes d’amélioration du statut de freelance 

Sans parler de l’instabilité économique que cela représente (des périodes creuses peuvent faire mal à qui n’est pas préparé !), pour moi le principal danger de l’indépendant est… la solitude. On peut parfois rester à travailler enfermé chez soi plusieurs jours d’affilée, il faut donc vraiment s’obliger à ne jamais lâcher sa « vie sociale ». Pour ma part, j’aime échanger au maximum avec mes partenaires, s’appeler souvent, se voir quand c’est possible, je cherche toujours à aller au contact.
Attention au côté personnel… A travailler 7 j / 7 on finit rapidement par ne plus voir les gens qui nous sont chers.

 

Quel avenir pour le freelancing ?

Le freelance a de merveilleux jours devant lui, les chiffres sur l’évolution de ce statut parlent d’eux-même. D’autant que, comme le dit bien Jacques Attali (à peu de choses prêt), « le salariat va disparaître petit à petit, pour laisser place au travail indépendant qui va croître massivement« . Non pas seulement par volonté des travailleurs, mais surtout par volonté des Entreprises, toujours en quête de plus de flexibilité. Et puis ça nous arrange bien, nous les freelances !
On se quitte sur une belle citation: « Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »  Confucius
Article de : Anthony Moysan