Qu’est-ce que le télétravail ?

Le télétravail est un concept qui existe depuis les années 1950 outre-Atlantique. Norbert Wiener, le père de la cybernétique, présente dans The Human Use of Human Beings l’histoire d’un architecte supervisant la construction d’un bâtiment aux Etats-Unis à distance grâce aux nouveaux canaux de communication.

 

La tertiarisation des activités dans les années 1970  et le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication ont en effet permis l’accroissement du télétravail dans les grandes villes, tout d’abord sous la forme unique du travail à domicile, puis plus récemment dans les cafés et les espaces de coworking. Cependant, le télétravail ne rencontre pas tout de suite le succès escompté, et il faudra attendre une vingtaine d’années pour constater un réel essor.

 

En 1997, la Charte européenne du travail à distance qui régit le télétravail est adoptée. Depuis 2012, la loi Sauvadet et la loi Warsmann définissent les contours légaux du télétravail ainsi que du travail à domicile en particulier, mêmes si ceux-ci restent incomplets.

Dans tous les cas, le télétravail doit se faire sur la base d’un double volontariat dans le cas du salariat : celui de l’entreprise et celui du salarié. De plus, le télétravail doit pouvoir être réversible à l’initiative de l’une des deux parties.

Cette nouvelle manière de s’organiser dans son travail grâce aux nouvelles technologies et moyens de communication permet de réduire le temps perdu dans les transports, mais aussi d’améliorer sa qualité de vie, de diminuer le stress et la fatigue ou encore de  gagner en indépendance et en liberté dans l’organisation de ses journées de travail.

 

Pourquoi l’utiliser ?

 

En effet, le télétravail permet de faire évoluer l’organisation du travail. Il est devenu un instrument privilégié des stratégies de flexibilité des entreprises puisqu’il permet d’abolir les distances. Même si celui-ci nécessite de nouvelles pratiques managériales, le télétravail peut avoir un effet positif sur les salariés.

Mis à part le fait que le télétravail offre au travailleur une certaine sensation de repos, cela lui permet également d’opérer un rééquilibrage entre sa vie de famille et son activité professionnelle par exemple. En effet, selon le sondage Ipsos pour Elle, 55% des employés pensent que leur entreprise ne fait pas assez d’efforts pour les aider à concilier ces deux aspects de leur vie.

Lorsque le travailleur travaille hors de son espace professionnel habituel, il est plus autonome et est soumis à moins de distractions et de perturbations : pauses café, longs déjeuners, discussions multiples et perturbations sonores dans les open spaces. De plus, les horaires de travail sont plus flexibles et permettent au travailleur de mieux choisir les moments où il est le plus productif.

 

home-office-336373_960_720

 

Le télétravail : une solution pour les salariés et les travailleurs indépendants

Le télétravail est une solution privilégiée par les français. En effet, 16,7% d’entre eux télétravaillent plus d’une fois par semaine en dehors de leur bureau habituel en 2013.

Une écrasante majorité de travailleurs choisissent de travailler chez eux, soit plus de 79%, alors que 14,8% d’entre eux favorisent le café et 7,9% les espaces de coworking.

Parmi les 16,7% de télétravailleurs, 65% sont salariés et 35% sont des freelances et des travailleurs indépendants.En ce qui concerne les indépendants, 44% d’entre eux télétravaillent à temps plein. Une majorité d’entre eux choisissent donc plusieurs fois par semaine de travailler hors de leur domicile : dans des espaces de coworking, des cafés, ou encore en cohoming.

 

Le télétravail peut donc prendre de multiples formes : on peut travailler à distance depuis chez soi, depuis un café ou un espace de coworking. On peut également travailler à distance seulement quelques jours par semaines ou quelques jours par mois ou à temps plein. Mais dans tous les cas, c’est l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication qui permettent le développement de ce phénomène.

Selon les 1 417 personnes interrogées, 82% estiment que le télétravail a un impact positif sur leur efficacité et leur concentration, ce qui permet d’accroître leur productivité. 80% d’entre eux pensent également que le stress et la fatigue sont amoindris grâce au télétravail, et 70% estiment que cela leur permet d’améliorer l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée.

 

Quelques conseils pour bien travailler chez soi

 

  •      Pour bien travailler lorsqu’on est chez soi, il est important de conserver les mêmes habitudes qu’au travail. On peut certes se lever une heure plus tard, mais il faut quand même garder sa routine matinale : une douche, un petit-déjeuner et surtout vos vêtements habituels. Évitez de rester en jogging, vous aurez l’impression d’avoir une journée off plutôt que d’être en situation télétravail. En étant déjà prêt, vous pourrez tout de même déjeuner avec des collègues, avoir un rendez-vous professionnel ou une vidéo conférence en toute sérénité.

 

  •      Choisissez un espace dédié pour travailler : une pièce à part ou un bureau dégagé où vous pourrez vous concentrer tranquillement. Cela vous permettra de bien concilier votre vie professionnelle avec votre vie privée. En effet, les concilier ne signifie surtout pas les mélanger : mieux vaut les dissocier en s’accordant un espace et un emploi du temps défini pour chacun d’eux.

 

  •      Restez en contact avec vos collègues et vos supérieurs hiérarchiques si vous êtes salariés, cela vous permettra de ne pas vous sentir à l’écart.

 

  •      N’oubliez pas de faire des pauses. Ce n’est pas parce que vous êtes chez vous que votre travail en devient plus facile.

 

ChristianBale-Thebigshort

En bref, évitez de faire ce que vous ne feriez pas sur votre lieu de travail qui pourrait vos distraire de vos impératifs, comme laisser la télévision allumée toute la journée en fond sonore ou écouter de la musique métal comme Christian Bale dans le rôle de Mickael Burry dans The Big Short.

 

Sources :

Laurent Taskin, « Les Enjeux du télétravail pour l’organisation », Reflets et perspectives de la vie économique 2003/1 (Tome XLII), p. 81-94.


http://www.anact.fr/le-teletravail-ou-en-est-en-2014

http://www.tourdefranceduteletravail.fr

http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/cns/ressources/Teletravail_Rapport_du_ministere_de_Mai2012.pdf