Comment se démarquer lorsqu’on est freelance ?

Devenir freelance, c’est d’abord avoir une véritable passion, une aspiration qui nous pousse à devenir indépendant de toutes contraintes…mises à part celles que l’on s’impose à soi-même (et celles que nous imposent les clients…) ! L’envie de créer, le désir de liberté, la perspective de mieux gagner sa vie, travailler dans le respect de vos valeurs : tout cela vous motive à devenir votre propre patron.

Mais comme pour les grandes entreprises et agences, il est souvent difficile de se démarquer sur le marché et l’on bénéficie généralement d’une moins grande visibilité. De plus, le nombre de travailleurs indépendants augmente chaque année, soit une personne sur dix en France aujourd’hui. Alors comment sortir du lot en tant que freelance ?

 

Voici les 6 points essentiels à connaître.

Offrir un savoir-faire unique

Avant de vous lancer, assurez-vous que vous vous lancez bien dans une aventure qui vous passionne. Si vous êtes développeur, community manager ou encore rédacteur web et que les contraintes actuelles auxquelles vous êtes soumis vous ennuient et que vous êtes prêt à prendre quelques risques, c’est le moment.

Cependant, votre expérience et votre savoir-faire doivent pouvoir vous différencier de vos concurrents potentiels. La meilleure façon de rendre votre offre pertinente, c’est de vous spécialiser dans un domaine en particulier et de décrire vos compétences le plus précisément possible. Si vous êtes rédacteur web passionné de high-tech, vendez cette spécificité. Si au contraire vous êtes spécialisé dans la mode et le luxe, faites valoir ces affinités comme des atouts. Plus votre offre sera précise et personnalisée, plus elle sera pertinente et attirante pour vos potentiels clients. Vous vous positionnerez en quelque sorte sur un marché de niche.

Le plus : Prenez le temps de vous perfectionner : soyez exigeants envers vous-même, vos projets seront d’autant plus à même de satisfaire vos clients si vous êtes parfaitement à la page dans votre domaine d’activité. Prenez le temps de vous renseigner sur les pratiques des autres freelances de votre secteur et effectuez des veilles technologiques. Restez à l’écoute des innovations, elles pourront vous inspirer pour vos propres réalisations.

 

Proposer une politique de prix adaptée

En fonction de ce que vous proposerez, il faudra bien sûr une politique de prix adaptée. Celle-ci doit prendre en compte :

  •  Les prix du marché
  •  Votre profil
  •  Votre expérience

 

Selon les attentes des clients et de la taille de l’entreprise qui émet un appel d’offres, le salaire proposé peut être plus ou moins élevé. Cependant, le salaire est souvent adapté au profil du freelance. Ainsi, si vous démarrez fraîchement votre activité, le salaire que l’on vous proposera ne sera pas astronomique. A contrario, si vous avez déjà de l’expérience et que vous êtes un travailleur indépendant depuis un certain temps, les tarifs peuvent augmenter et votre pouvoir de négociation sera plus important.

Prêtez attention lorsque vous commencez votre activité à ne pas accepter des offres en dessous du prix du marché, ni à proposer vos services à un prix sous-estimé. Proposer des prestations à un prix trop bas n’attirera pas nécessairement les clients que vous attendiez et votre rémunération ne sera pas proportionnelle au travail que vous aurez fourni.

Les prix dans le secteur de la communication, du marketing et du design oscillent généralement entre 250 et 750 euros par jour selon votre profil et votre domaine d’activité. En moyenne, vous serez rémunéré entre 300 et 500 euros par jour pour la majeure partie des missions. Cela dépend également bien sûr du nombre de jours pour une mission, pour un volume important vous pouvez éventuellement réduire légèrement votre taux journalier…

 

réseaux sociaux

 

Tisser son réseau professionnel

Puisque vous exercezr votre activité en tant qu’indépendant, donc en solitaire, il faut cependant vous faire connaître. Pour vous forger une bonne réputation, n’hésitez pas à investir votre réseau professionnel déjà existant et à demander à vos anciens employeurs de vous recommander. Cette réputation passera par le bouche à oreille, qu’il ne faut pas négliger, mais aussi par un bon relationnel avec vos nouveaux clients.

En vous forgeant une réputation en tant que freelance, vous ferez de votre nom une marque reconnue par les agences et les entreprises. Plus vos prestations seront personnalisées et à l’écoute des demandes de vos clients, plus ceux-ci vous rappelleront facilement.

En effet, il ne suffit pas de proposer des prestations de qualité, mais il faut aussi fournir un accompagnement et un suivi à vos clients, voire des explications sur vos méthodes de travail et vos inspirations. Soyez honnête et transparent, vous en serez récompensé. Christèle Maitre, designer freelance, témoigne sur notre blog et donne quelques précieux conseils sur la meilleure façon de guider et rassurer son client en tant qu’indépendant.

 

Communiquer

Pour promouvoir votre activité auprès de vos prospects et de vos relations professionnelles, n’hésitez pas à utiliser Internet comme une vitrine. Même si cela paraît évident, certaines clés nous manquent parfois pour bien communiquer sur notre activité, alors qu’il s’agit pourtant d’une étape essentielle pour se faire connaître et subsister sur le marché. Trouver un freelance adapté n’est pas mince affaire pour la plupart des clients, c’est pourquoi tout va se jouer sur votre image et votre visibilité.

Internet doit devenir la vitrine de vos réalisations : en effet, il n’y a rien de plus décevant pour un client que de taper votre nom sur le web sans rien trouver sur vous.  

Privilégiez les réseaux sociaux pour votre vitrine « personnelle » : LinkedIn, Viadeo, ou encore Twitter. En ce qui concerne vos réalisations et votre activité en détails, le mieux est de fonder un blog destiné à votre activité professionnelles. Vous pourrez librement décrire votre activité, vos points forts et vos spécialités tout en partageant vos dernières réalisations. Votre créativité et votre personnalité pourront ainsi s’exprimer à travers cette page et vous aider à convaincre d’éventuels prospects indécis.

Si jamais le secteur de la communication n’est pas votre domaine de prédilection ou que vous n’êtes pas familier avec la rédaction web et la mise en place de sites web, vous pouvez vous adresser à des professionnels. En effet, mieux vaut investir dans un site clair, cohérent et lisible dès le départ quitte à le faire réaliser par quelqu’un de qualifié, cela vous permettra par la suite d’obtenir une meilleure visibilité et de vous ériger en tant qu’interlocuteur crédible pour les entreprises et les agences qui vous recruterons.

 

Augmenter sa visibilité grâce à des plateformes spécialisées

Enfin, si vous êtes déjà passé par toutes ces étapes, n’hésitez pas à vous inscrire sur des plateformes spécialisées dans la mise en relation de freelances et d’entreprises en fonction de votre domaine d’activité.

Vous pourrez ainsi élargir votre carnet d’adresses en économisant du temps, la recherche de contrats étant très chronophage, et trouver plus facilement des missions à pourvoir qui vous correspondent.

 

Ne pas rester isolé(e)

Pour éviter toute gêne quant au fait de travailler seul chez soi, vous pouvez aisément vous tourner vers les lieux de coworking ou de cohoming. Vous pourrez ainsi travailler dans une ambiance sereine et rencontrer d’autres freelances. Mais il ne s’agit pas simplement de partager un espace de travail et un café, c’est également un lieu de rencontres professionnelles riches permettant l’échange et l’ouverture. Vous étendrez ainsi votre réseau tout en élargissant votre champ des possibles : certains contrats pourront être réalisés en partenariats avec d’autres freelances dont les compétences seront complémentaires aux vôtres. Plus qu’un espace de socialisation, les lieux de coworking sont de véritables pépites pour vous développer en tant que freelance.

 

 

Ne ratez plus aucune offre et soyez à l’affût des opportunités avec ProvideUP !

 

 

Sources :

http://www.maxschleiffer.com/4615-travailleur-independant-mes-conseils-dexperience-pour-reussir/

http://www.leportagesalarial.fr/travailleur-independant-astuces-se-demarquer-de-concurrence/

http://www.lepoint.fr/economie/france-les-travailleurs-independants-sont-de-plus-en-plus-nombreux-11-02-2015-1904034_28.php

http://blog.freelance-informatique.fr/freelance/70-freelance-remuneration/