Article rédigé par Marie-Hélène Lebée / Webdesign-Graphisme-Illustration : http://mhlebee.com/

 

Votre logo est l’élément principal de votre communication visuelle, c’est la première chose que voient les gens de votre entreprise. Un logo a toujours un impact émotionnel inconscient sur votre public. Il est donc essentiel de faire bonne impression dès le début !

Nous sommes bombardés de publicités toute la journée, à la télé, sur internet, sur des affiches, mais aussi sur les emballages, les étiquettes, les objets du quotidien, etc. Regardez autour de vous : combien de logos voyez-vous ? En fait, tout le monde a déjà vu des centaines de milliers de logos dans sa vie, donc tout le monde a une grande culture visuelle, même sans le savoir. Par conséquent, les couleurs, les polices et les éléments graphiques de votre logo vont automatiquement activer des souvenirs et faire naître des émotions chez celui qui l’aperçoit.

Votre logo symbolise votre entreprise, son marché, sa clientèle. Il identifie votre société au premier coup d’œil. Un bon logo inspire l’envie, la confiance et attire l’attention. Comment être sûr que le vôtre est pertinent ?

 

Il doit être unique

Ça tombe évidemment sous le sens, mais combien de logos sont d’une triste banalité ? L’originalité d’une entreprise commence avec son logo. Il est très dangereux de copier des logos déjà existants, vous pourriez avoir des problèmes avec la justice. D’ailleurs, j’en profite pour vous déconseiller formellement l’utilisation des plateformes de crowdsourcing où l’on vend des logos pour 5€ : pour un prix aussi ridicule, vous pouvez être certain que ce ne sera pas une création originale, mais qu’il sera fabriqué avec des images de stock. Votre logo doit être reconnaissable facilement dans la foule des sollicitations visuelles !

Démarquez-vous de la concurrence !

Démarquez-vous de vos concurrents !

Il doit être simple

Il doit être mémorisable, facile à reconnaître et lisible et donc il doit rester simple. Petite astuce : on doit être capable de le reproduire de mémoire. Dans ce domaine, « less is more ». Et puis, vous pouvez toujours enrichir votre communication visuelle avec d’autres éléments accompagnant votre logo (motifs, illustrations, etc)

Ces logos n'ont même plus besoin d'être accompagnés du nom de leur groupe...

Ces logos n’ont même plus besoin d’être accompagnés du nom de leur groupe…

Il doit être déclinable sur tous vos supports

Un logo apparaît sur tous les supports de communication de l’entreprise. Quelques exemples : papier à en-tête, site internet (en-tête, favicon, bannière, etc), application mobile, réseaux sociaux, affiche, flyer, carte de visite, enseigne de magasin, banderole, stylo, t-shirt, mug, etc. On peut tout imaginer ! Il doit donc être reconnaissable aussi bien sur un timbre poste que sur un grand panneau d’affichage. On peut bien sûr prévoir des versions simplifiées du logo pour les plus petites tailles. Il faut également prévoir une version avec les couleurs inversées, selon la couleur de l’arrière plan où on le place. Et pour finir, il faut que le logo reste aussi parfaitement reconnaissable en noir et blanc, vous ne savez pas comment les gens vont l’imprimer.

Un bon exemple d'un logo déclinable dans une multitude de possibilités !

Un bon exemple d’un logo déclinable dans une multitude de possibilités !

Il doit être vectoriel

Comme votre logo doit s’adapter à toutes les tailles, il faut impérativement qu’il soit créé avec un logiciel de dessin vectoriel (Illustrator ou Inkscape). Un dessin vectoriel est défini par des courbes mathématiques et non des pixels, par conséquent, il n’a jamais de perte de résolution. Conclusion : on ne crée pas un logo sur Photoshop !

 

Il doit être durable

Attention aux effets de mode si tentants ! Bien sûr, on en observe beaucoup dans le design graphique et c’est normal. Il faut trouver un équilibre entre un aspect moderne et frais mais qui ne suive pas de trop près les modes, car sinon, on est obligé de changer rapidement le logo. Et si on suit trop la mode, on est toujours en retard.

Ces logos "hipsters" sont condamnés à évoluer sans cesse en fonction de la mode...

Ces logos « hipsters » sont condamnés à évoluer sans cesse en fonction de la mode…

En revanche, il est tout à fait acceptable de faire des évolutions subtiles au cours du temps. Car changer complètement de logo du jour au lendemain, c’est déstabilisant pour le public.

Starbucks a réussi à faire subtilement évoluer son logo en quarante ans !

Starbucks a réussi à faire subtilement évoluer son logo en quarante ans !

Il doit être adapté à votre cible et à votre domaine

Ceci est évidemment le point le plus important. Gardez toujours ce principe en tête lors de la phase de création !

Les couleurs

Depuis toujours, les couleurs sont porteuses d’une symbolique très forte, qui varie selon les cultures, mais qui imprègne tout le monde.

Rouge : énergie, chaleur, sang, action, danger, passion
Orange : social, aventure, communication, amusement, jeunesse
Jaune : optimisme, joie, soleil, chaleur, amitié
Vert : nature, éthique
Bleu : marin, ciel, sécurité, professionnalisme, succès, calme, loyauté, confiance, pouvoir, froid, intelligence. (C’est la couleur la plus populaire pour les logos. En effet, difficile de trouver quelqu’un qui n’aime pas le bleu !)
Violet : intuition, création, imagination, spiritualité, élégance, luxe, royal
Rose : féminin, amour, romantisme, délicatesse
Noir : force, sophistication
Marron : nature, bois, calme, terre, simplicité
Gris : neutralité, ennui, respect, stabilité, autorité, humilité

Une couleur différente pour une émotion différente

Une couleur différente pour une émotion différente

Alors bien sûr, il ne faut pas prendre toujours cette symbolique au pied de la lettre, il peut être intéressant parfois de choisir des couleurs étonnantes pour se différencier, mais à condition de bien doser.

 

Les polices

Les designers les appellent aussi les typographies, ou les fontes. Elles doivent elles aussi refléter les caractéristiques, les valeurs et les émotions que vous voulez transmettre.

Des typographies bien identifiables, avec leurs doubles qui donnent une impression différente

Des typographies bien identifiables, avec leurs doubles qui donnent une impression différente

Les formes

Certaines formes se retrouvent plus souvent dans tel ou tel domaine d’activité.

Il semble que les banques soient attchées au carré (sérieux, droit, sécurité)

Il semble que les banques soient attachées au carré (sérieux, droit, sécurité)

Les motifs graphiques et illustrations

Ils peuvent être abstraits ou figuratifs. Les motifs animaliers sont très populaires par exemples, et porteurs d’un capital sympathie.

Certains animaux de marque sont devenus de vrais célébrités...

Certains animaux de marque sont devenus de vrais célébrités…

Conclusion

La conception d’un logo ne s’improvise pas, c’est un travail qui doit être réalisé par un professionnel de l’image qui prendra le temps de vous écouter et de comprendre votre activité, pour ensuite la traduire dans une identité visuelle forte. De votre côté, il vous faut réfléchir en amont à vos valeurs, vos objectifs et votre cible. Un vrai travail d’équipe entre le graphiste et son client !