Le développeur web et sa mission

Le développeur web est une personne chargée de répondre aux besoins spécifiques des entreprises dans le domaine informatique : création de logiciel, de sites internet, programmation, etc. L’évolution de la technologie et les jeunes diplômés qui maîtrisent parfaitement les innovations informatiques obligent le développeur à sans cesse s’informer, se renouveler et à rester à la pointe de la technologie. Les demandes des entreprises varient souvent et nécessitent une prestation sur mesure. Ainsi, la combinaison de ces besoins spécifiques et de la constante innovation du marché prévient le développeur d’une quelconque routine dans l’exercice de son métier. Souvent rattaché à une Société de Service et d’Ingénierie dans l’Informatique (SSII), le développeur peut également intervenir en tant que salarié dans une entreprise avec des besoins récurrents.

Les secteurs d’activités auxquels le développeur web est rattaché varient très souvent : industrie, banque et assurance, commerce …

Aujourd’hui, le développeur ne se contente plus d’intervenir dans la création de logiciels ou dans la programmation. Sa mission évolue constamment et s’oriente désormais vers  l’analyse et le paramétrage.

 

La mission du développeur

Elle est souvent rattachée à un cahier des charges (autrement appelé “Spécifications”), lequel est généralement établi par l’entreprise qui peut ainsi faire son expression de besoins. Dans un premier temps, le développeur est chargé d’identifier le besoin de son client et d’analyser sa demande. Il étudie les différentes étapes du cahier des charges et détermine la solution optimale pour parvenir au résultat souhaité. Il présente alors son projet, en lien avec les besoins de l’entreprise.

Dans un deuxième temps, le développeur est souvent amené à concevoir, créer et programmer le logiciel informatique qui permettra la réalisation du projet de l’entreprise. Il peut s’agir de créer l’intégralité du logiciel, ou seulement quelques parties du programme. L’utilisation de progiciels (logiciels standards  facilitant la programmation) est souvent nécessaire.

Enfin, le développeur web élabore des tests de vérification du programme qu’il vient de créer pour pouvoir déceler les anomalies et problèmes potentiels. Il doit parfois également présenter le logiciel aux salariés de l’entreprise, afin que ces derniers puissent l’utiliser. Dans le cadre de cette mission, il peut être amené à créer un guide d’utilisation à l’intention de l’entreprise. Il veille à la bonne maîtrise du logiciel et peut intervenir afin d’apporter un suivi technique sur son programme. Il peut être amené à faire évoluer son produit à l’aide de mises à jour.

La mission du développeur nécessite une bonne maîtrise du langage informatique mais également une réelle polyvalence. Ses tâches sont variées et ne se résume pas seulement à la mise en place de logiciels. Il doit comprendre les attentes de son client et analyser les solutions pour pouvoir apporter celle qui sera la plus pertinente.

 

Les enjeux et évolutions du métier de développeur

L’expansion des nouvelles technologies amène aujourd’hui les entreprises à recourir de plus en plus aux services des développeurs informatiques. Ce besoin s’accompagne tout naturellement d’une augmentation du recrutement dans ce domaine, provenant le plus souvent des SSII et plus rarement des entreprises en besoin. Néanmoins, la spécificité de ces besoins peut rendre difficile l’embauche du candidat avec la totalité des compétences recherchées. Le développeur web doit justifier de réelles connaissances des logiciels et outils informatiques. Il est aujourd’hui très difficile d’accéder au métier sans ces compétences et sans expérience.

Souvent considéré comme le métier d’entrée sur le marché du travail, la fonction de développeur informatique évolue généralement vers le poste de chef de projet lorsque suffisamment d’expérience a été accumulée. Le développeur web se retrouve alors à la tête d’une équipe d’autres développeurs à gérer et accompli de nouvelles fonctions de management et d’encadrement. Pour un développeur informatique en freelance, il est possible de rejoindre une équipe en charge d’un projet ou encore d’évoluer vers un service de consultant et d’analyse informatique.

 

La formation et les compétences du développeur

Les compétences nécessaires au développeur

Le développeur, tout au long de sa carrière, doit faire preuve d’une capacité d’analyse et de compréhension des besoins. Il doit être capable de rester informer et de se former sur l’apparition de nouveaux logiciels et de nouvelles technologies. Afin de proposer la solution la plus optimale pour l’entreprise, le développeur informatique doit rester pragmatique et rigoureux. Une connaissance approfondie du langage informatique et des techniques de programmation sont les compétences inévitables pour accéder au métier.

Toutefois, ses compétences ne doivent pas seulement être informatiques. La compréhension du besoin des entreprises s’accompagne généralement de connaissances comptables, commerciales ou même financières. La maîtrise de l’anglais, utilisé par de nombreux programmes informatiques, et la capacité à travailler en équipe sont deux atouts importants pour un développeur web. Celui-ci doit être logique, organisé et suffisamment autonome dans son travail. A cela s’ajoute une bonne connaissance de ses clients et une capacité d’écoute. Lorsqu’il créé des notices d’utilisation, il doit être capable d’utiliser un langage clair et facile à comprendre pour les salariés sans notions informatiques.

Le développeur relié à une SSII (ou ESN) réalise ses prestations dans plusieurs entreprises différentes au cours de sa carrière. C’est pourquoi une capacité à s’adapter semble essentielle dans ce secteur. Cette qualité prend d’autant plus d’importance qu’elle permet également au développeur de se servir plus rapidement des nouvelles technologies. Enfin, le développeur est souvent amené à travailler avec des personnes exerçant d’autres métiers (les webdesigners ou consultants en organisation par exemple).

 

Les formations pour accéder au métier de développeur

Il existe plusieurs formations possibles, avec différents niveaux d’études, pour devenir développeur informatique. Au lycée, le baccalauréat scientifique reste à privilégier. Des études supérieures d’au moins deux ans sont alors souvent nécessaires. Dans ce cas de figure, il peut s’agir d’un BTS ou d’un DUT informatique. Toutefois, le secteur et le métier sont de plus en plus confrontés à une concurrence, qui oblige les entreprises à être plus sélectives. Ainsi, les développeurs diplômés d’un Master Bac+5 (comme un diplôme d’ingénieur informatique ou un master professionnel en informatique) sont souvent plus recherchés sur le marché et sont plus recrutés.

Les diplômés d’un BTS ou d’un DUT accèdent souvent au métier de technicien, et les diplômés bac+5 à celui d’ingénieur.

 

 

Sources :

http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/metiers/fiche-metier/developpeur-informatique.html

http://www.e-orientations.com/metiers/developpeur-informatique

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/developpeur-developpeuse-informatique

http://www.letudiant.fr/metiers/les-metiers-qui-recrutent/developpeur-et-integrateur-web-quel-niveau-pour-les-informaticiens-de-l-internet/comment-devenir-developpeur-web.html

https://www.codeur.com/blog/devenir-un-developpeur