Qu’on le veuille ou non, il serait fou de déclarer qu’Internet n’est encore qu’un détail dans nos vies… En 30 ans, l’outil numérique a bouleversé notre quotidien. Peu d’inventions peuvent se vanter d’avoir eu autant d’impact en si peu de temps. Du minitel à la montre connectée, en passant par l’ordinateur portable et le smartphone, voici 10 preuves que le web dans l’Hexagone a encore de quoi nous étonner.

images

 

1 – 86% des Français sont connectés en 2016

Ce qui nous fait 54 473 474 internautes très exactement. Internautes qui naviguent en moyenne 4h27 par jour. Que ceux qui prétendent que la France a du retard sur Internet tournent 7 fois leur langue dans leur bouche ! Car en comparaison à la moyenne européenne qui s’élève à 75%, le pays peut être fier de son score. Ce chiffre s’explique aussi par le boom qu’Internet a connu avec l’apparition du web mobile, qui était déjà consommé par plus de 40% des Français en 2012 contre 10% en 2010.

2 – 42% des Français sont inscrits sur Facebook

Pour ce qui est des réseaux sociaux, il est certain que les Français sont de bons clients. Des 66 millions que nous sommes aujourd’hui en France, 28 millions d’entre nous sont sur la célèbre plateforme américaine. Et encore une fois, les smartphones y sont pour beaucoup…

facebook_app

3 – La France, reine du WiFi

Et si je vous disais qu’il existe plus de bornes WiFi en France qu’aux USA? Étonnant, non? En effet, notre bon vieux pays (qui ne l’est plus tant que ça, du coup) compte plus de 13 million de bornes d’accès Internet, contre « seulement » 9,6 chez nos amis américains. Et encore, ce chiffre devrait connaître une hausse de 80% d’ici 2018. Cocorico !

4 – La France, leader européenne du e-gouvernement

Bon, ce nom sonne peut-être bizarrement à votre oreille, mais il ne s’agit ni plus ni moins de la prestation de services gouvernementaux en ligne, des services de télécommunication et du niveau d’éducation des habitants. Bien qu’avec tous ces facteurs combinés, la France arrive 4e du classement mondial, elle rafle toutefois la première place en terme de service online directs avec les internautes, grâce à la plateforme service-public.fr.

5 – L’Elysée, boîte aux lettres géante

600 : c’est le nombre de mails, directement adressés au Président de la République, reçus chaque jour par le secrétariat du palais présidentiel. A croire que les Français sont de vrais amoureux de l’épistolaire…

ecrire

6 – Jeune, mais connecté !

Une étude révèle qu’un adolescent entre 11 et 16 ans possède en moyenne 144 amis sur Facebook, 125 sur Instagram, 114 sur Twitter et 90 sur Snapchat. Toutefois, une bonne majorité de ces jeunes affirment, un peu gênés, que 6 amis sur 10 ne sont en réalité que de vagues connaissances.

7 – Un poids économique non-négligeable

Aujourd’hui, le numérique pèse déjà 110 milliards d’euros dans l’économie française. Autrement dit, 5,5% du PIB. Et pourtant, plusieurs secteurs économiques comme le bâtiment ou même la banque sont toujours en retard (léger ou non) sur nos voisins. Mais pas d’inquiétude à avoir : ces secteurs sont de plus en plus plongés dans la vie numérique, même à leur insu.

8 – Un pays centralisé

Sans grande surprise, c’est l’Ile-de-France qui reste la championne du numérique en France… et même en Europe ! La pôle de compétitivité francilien est la source de plus d’un demi-million d’emplois de créatifs, ainsi que de 960 000 emplois directement liés au numérique. Un chiffre qui, même s’il sera vite concurrencé par les pays voisins, est en constante augmentation.

9 – Le smartphone, objet de toutes les convoitises

Le smartphone est aujourd’hui un objet possédé par plus de 62% des Français, qui y consacrent quotidiennement 58 min. Le trafic sur smartphone représente ainsi 20% du trafic total effectué en France. Plutôt pas mal pour un objet né il y a à peine 10 ans…

Smartphones

10 – Sport et Tourisme au top, Alimentation et Banque à la traîne

Les domaines du sport et du tourisme représentent en effet les principales sources d’achat sur Internet. Les Français, très friands de l’achat online, sont 48% à déclarer acheter régulièrement de l’équipement sportif sur le web. Côté tourisme, 45% des internautes français expliquent effectuer leurs achats de billets d’avion ainsi que leur réservation hôtelière via des comparateurs de prix et des plateformes de réservation.

En revanche, les produits alimentaires ne concernent qu’un peu moins de 10% des acheteurs connectés, tout comme les produits bancaires, qui ne sont visés que par 5,7% des consommateurs.

Mais bien sûr, les Français n’oublient pas les loisirs qui sont si chers à leur coeur : 24,7% des internautes écoutent régulièrement de la musique via Internet, tandis que l’informatique et le Hi-Fi sont consommés par 35% d’entre eux.

 

Finalement, Internet en France, contrairement à ce que l’on peut penser, c’est du sérieux. Bien sûr, il n’est pas dit que la France ne sera jamais dépassée par d’autres pays en termes de prestation de services online ou en création d’emplois dans le numérique. Mais tout de même, quoi que l’on puisse dire, le pays est bien rentré dans l’ère moderne. Et ça ne fait que commencer…

Edouard DEFLINE

 

Sources : http://www.bpifrance.fr/Vivez-Bpifrance/Actualites/8-chiffres-etonnants-sur-le-numerique-en-France-!-9102

http://www.gouvernement.fr/9-chiffres-qui-vont-vous-etonner-sur-la-france-et-le-numerique

https://www.focus-emploi.com/5009476/les-chiffres-de-l-internet-en-france/